Sophrologue praticienne, coach en développement personnel et professionnel,

praticienne en techniques de respiration et pratiques de relaxation.

Par quelle voie la sophrologie permet-elle l'évacuation efficace des tensions physiques et psychiques (stress) tout en améliorant l'équilibre personnel ?

Article publié le 5 septembre 2016

Lorsqu’on regarde, par exemple, un dossier ou bien une personne qui demande toute notre  « AT-TENSION » nous sommes souvent tellement concentrés que sans même pas nous apercevoir nous fronçons nos muscles (tensions du visage, des épaules, souvent  même notre diaphragme et notre respiration qui , par ce biais, devient plus courte, rapide)

Ces micro-tensions physiques se transmettent jusqu’à notre cerveau, par le biais du nerf vague, en déterminant un certain volume de stress et fatigue du mental.

Grâce à l’imagerie médicale les médecins se sont aperçus qu’on peut passer par le corps pour intervenir efficacement sur le mental.

C’est bien ça  la proposition de la sophrologie : passer par le relâchement des tensions physiques pour aboutir à un relâchement des tensions du mental.

Au fur et à mesure que la pratique progresse, après un certain temps, la personne apprendra toute seule à bien respirer et relâcher les muscles de son corps, sans y penser, car ce sera son corps qui l’aura mémorisé, donc cela deviendra tout à fait naturel.

Cela va permettre une efficace évacuation du stress, une amélioration du rythme circadien du sommeil, une meilleure récupération des énergies dépensées, une majeure disponibilité à la relation avec les autres et finalement un équilibre personnel plus satisfaisant.

Dernier point important, la visualisation positive, qui occupe une place importante de la séance de  sophrologie, aide, avec la pratique, à stimuler la mémoire et la concentration  d’une façon tout à fait spontanée et naturelle.

Mentions légales